Francis Cabrel - Concerts

 

Un disque, une chanson, tout ça n'a vraiment de sens que quand on se trouve devant un artiste qui se risque à chanter devant vous, tout seul ou avec des musiciens, dans une petite salle ou dans un grand show réunisant des milliers de personnes. Le disque et tous les autres supports sont certes des moyens très pratiques d'écouter la musique que l'on aime ou de découvrir autre chose. Mais les véritables émotions, les souvenirs qui restent gravés toute une vie, ce sont les images et les sons qui nous ont touchés lors d'un concert. On se souvient de tout et de rien. De la joie d'avoir pu se procurer un billet ; de l'attente souvent longue entre le moment où on a ces précieux bouts de papier en mains et le jour où l'on patiente des heures dans une file d'attente ; de cette salle que l'on découvre ; de ces conversations avec des inconnus qui partagent la même passion et avec qui on essaie de deviner quels seront les morceaux qui seront joués ce soir ; de ces premiers sons qui parviennent de la scène ; de l'arrivée de l'artiste ; de ses phrases banales qu'il dit mais que l'on attend et que l'on entend comme si elles nous étaient adressés directement, rien qu'à nous ; de la chaleur ; du bruit ; de l'inconfort et pourtant on ne voudrait partir pour rien au monde ; de ces deux petites heures trop courtes d'émotion, parfois de déception ; de ces deux ou trois rappels déjà programés mais on fait semblant de croire que ce n'était pas prévu, que l'artiste nous les offre parce qu'il n'a jamais trouvé un si bon public que ce soir ; et puis on sort, on commente les solos, les lumières, le décor, le choix des chansons ; on oublie tout puis, un jour, en rangeant ses affaires, on découvre un vieux billet froissé et des bribes reviennent : on revit en quelques secondes ces instants que l'on avait oubliés. Ce ne sont pas des vrais souvenirs, non, la vérité est oubliée depuis longtemps. Ce n'est que ce qu'on a envie de se rappeler, les bons moments, les "c'était bien à ses débuts", les "jamais il n'a été si bon que ce soir-là", les "j'y étais avant qu'il soit vraiment connu" . Un concert, ça fait partie de ces petits bonheurs qui construisent une vie.

 

C'est pour tout ça que cette rubrique Concert ne se veut pas exhaustive. Devant l'intérêt limité de dresser une liste de dates pour chaque tournée, j'ai préféré regrouper ici des traces de concerts et tournées, sous forme de billets, d'affiches, de programmes ou d'articles de journaux. Peut-être retrouverez-vous un petit quelque chose qui vous rappellera ce soir où vous avez vécu un si grand moment...

 

Les débuts

 

1968-1977

Francis Cabrel à ses débuts étaient un de ces innombrables musiciens de bals du week-end. Les groupes avec lesquels il a joué sont les "Virginy's" (ex-Maina Pub), les"Jazzmen" puis les "Gaulois". PAGE EN COURS DE CONSTRUCTION