La dame de Haute-Savoie


Paroles
  • Auteur :
    Francis Cabrel
  • Compositeur :
    Francis Cabrel
  • Editée par :
    Editions 31
  • Version originale :
    1980
  • Le métier de chanteur est difficile. Tout au moins tout ce qui tourne autour de ce métier. Cabrel évoque ici la possibilité de s'enfuir, un moment ou définitivement. Mais qui est cette dame de Haute-Savoie ? Apparemment il s'agit de la mère d'un ami chez qui il a passé quelques jours. Bel hommage. La chanson est rythmée, style boogie ou blues rapide. Pendant longtemps ce fut le dernier titre lors des concerts.

  • Où trouver ce titre ?
    Gallery- Album "Fragile", 1980

    album "Fragile", 1980
    45 tours "La dame de Haute-Savoie", 1981
    album "Cabrel public", 1984
    compilation 77-87, 1987
    coffret "D'une ombre à l'autre", 1991 (2 versions)
    album "Double tour", 2000
    album "la tournée des bodegas", 2005
    compilation "l'essentiel", 2007 (2 versions)
    album "L'In extremis Tour", 2016
    -
    video
    VHS "Sarbacane tour", 1990
    DVD "d'une ombre à l'autre", 2000
    DVD "la tournée des bodegas", 2005
    DVD "La tournée des Roses et des Orties (les bonus), 2009
    DVD "L'In extremis Tour", 2016
    -
    Reprises : Jean-Jacques Goldman / Frédéric Chateau /Michel Delpech  / Juli Mourillon / Garou / Le ch'ti orkestra / les Enfoirés / Herbert Léonard / Les stentors


  • Voir la page des reprises de "La dame de Haute-Savoie"
    Retour à l'album "Fragile"
    Retour à l'accueil
    Quand je serai fatigué
    De sourire à ces gens qui m'écrasent
    Quand je serai fatigué
    De leur dire toujours les mêmes phrases
    Quand leurs mots voleront en éclats
    Quand il n'y aura plus que des murs en face de moi
    J'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

    Quand je serai fatigué
    D'avancer dans les brumes d'un rêve
    Quand je serai fatigué
    D'un métier où tu marches ou tu crèves
    Lorsque demain ne m'apportera
    Que les cris inhumains d'une meute aux abois
    J'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

    Y a des étoiles qui courent
    Dans la neige autour
    De son chalet de bois
    Y a des guirlandes qui pendent du toit
    Et la nuit descend
    Sur les sapins blancs
    Juste quand elle frappe des doigts
    Juste quand elle frappe des doigts

    Quand j'aurai tout donné
    Tout écrit, quand je n'aurai plus ma place
    Au lieu de me jeter
    Sur le premier Jésus-Christ qui passe
    Je prendrai ma guitare avec moi
    Et peut-être mon chien
    S'il est encore là
    Et j'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie
    Chez la dame de Haute-Savoie

    Back to Top