Mais le matin

 

Références
Où trouver ce titre ?

Auteur : Francis Cabrel
Compositeur : Francis Cabrel
Editée par : Marouani

Version originale : 1979

 

Paroles

Elle est plus grande que la mer
Mais elle tient au creux de mes doigts
Elle est tellement de choses à la fois
On ne joue pas au poker
Avec une fille comme ça
C'est toujours elle qui a les quatre rois


Mais le matin
Quand on se réveille elle et moi
On a plein
De rosée sur les draps
Mais le matin
Quand on s'éveille tous les deux
On a plein
De cernes sous les yeux


Elle met du rose sur ses lèvres
Et des fleurs au bout de ses doigts
Elle n'a pas besoin de tricher pour ça
Le ciel est clair quand elle se lève
Et puis noir quand elle s'en va
Quand elle part avec mes rêves sous le bras


Mais le matin
Quand on se réveille elle et moi
On a plein
De rosée sur les draps
Mais le matin
Quand on s'éveille tous les deux
On a plein
De cernes sous les yeux


Et je sais qu'elle cache ses guitares
Au fond d'une armoire à poupées
Avec le début de notre histoire
Et les lambeaux de son passé


Et dans chacune de ses empreintes
Moi je pose les pieds
Sans savoir où elle va m'emmener
Mais je n'ai pas grand-chose à craindre
De son corps de poupée
On a tant de choses à partager


Mais le matin
Quand on se réveille elle et moi
On a plein
De rosée sur les draps
Mais le matin
Quand on s'éveille tous les deux
On a plein
De cernes sous les yeux


Elle est plus grande que la mer
Mais elle tient au creux de mes doigts
On ne joue pas au poker
Avec une fille comme ça
Elle est plus grande que la mer
Mais elle tient au creux de mes doigts
On ne joue pas au poker
Avec une fille comme ça

 

Discographie